Loisirs

Dans cette page :

  • REX cinéma de Péage de Roussillon

  • ORON cinéma de Beaurepaire

  • Ski loisirs Beaurepairois

  • Maison de la culture de Grenoble MC2


Cinéma REX Péage de Roussillon

cinema-rex

Programme du cinéma REX : CLIQUEZ ICI

 


Cinéma l’ORON Beaurepaire site internet ICI

vcinema-oron


Ski club Beaurepairois

site internet

ski-slb-2017-2018-1


MC2 Maison de la Culture de Grenoble

mc2-grenoble

Site Internet : MC2grenoble

La Communauté de Communes du Territoire de Beaurepaire est adhérente à la MC2 de Grenoble.

  •  Cette adhésion permet à tout habitant du territoire qui désire se rendre à un spectacle à la MC2 à Grenoble de bénéficier du tarif réduit “Carte MC2”.
  • Pour cela vous devez prendre contact avec le service développement culturel à la Communauté de Communes du Territoire de Beaurepaire soit par téléphone au 04 27 46 51 21 ou par e-mail : gaetane.jambu@territoire-de-beaurepaire.fr
  • Il effectuera votre réservationNéanmoins, le règlement devra se faire directement à la MC2 et ce bien avant le spectacle.
  • Cliquez sur ce lien pour découvrir ce que propose la MC2 : http://www.mc2grenoble.fr

Ouverte en 1968, à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver, la maison de la culture de Grenoble, inaugurée par André Malraux, a été un creuset artistique important et fait partie des structures-phare de la décentralisation culturelle.
En septembre 2004, la maison de la culture, dirigée alors par Michel Orier, devient la MC2 : et ouvre une nouvelle page de son histoire. Aujourd’hui, la création artistique nationale et internationale peut de nouveau compter sur Grenoble comme un centre de production important, désormais dirigé par Jean-Paul Angot.

La MC2 : Grenoble est dotée d’un complexe de quatre salles de spectacles et de studios de répétitions sans équivalent en France. Outre les trois théâtres (de 250 à 1400 places) qui peuvent présenter toutes les formes possibles de mise en scène, des plus traditionnelles aux plus innovantes, la MC2 : Grenoble possède un outil exceptionnel pour la musique : un auditorium de 13 000 m pouvant accueillir 1000 spectateurs, qui permet l’accueil à Grenoble des plus grands solistes et des plus belles formations orchestrales. La MC2 a notamment pour mission de s’affirmer comme une structure de création, de production et de diffusion artistique de dimension nationale et internationale en privilégiant la création contemporaine. L’outil particulier que constitue la MC2 permet d’ouvrir à toutes les disciplines de l’art vivant que ce soit en production, en diffusion, par la mise à disposition d’espaces ouverts aux artistes et d’actions culturelles.

Elle héberge dans ses locaux un centre de création : le centre chorégraphique national de Grenoble.

Aujourd’hui la MC2 : Grenoble scène nationale est un établissement public de coopération culturelle (EPCC) subventionné par le ministère de la Culture et de la Communication, la ville de Grenoble, le conseil général de l’Isère et la région Rhône-Alpes.

Centenaire guerre 14 / 18

bellegrade-poussieu-discours-11-nov-2015

Cérémonie du 11 novembre 2015 

Pour la seconde année, un piquet d’honneur a participé à la commémoration du 11 novembre. Composé d’un sous-officier et de quatre militaires du rang du Groupement de Soutien la Base de Défense de Varces, ils ont impressionné les enfants.
Les décorations qui garnissent leur poitrine sont le témoignage de l’engagement de ces soldats, pour garantir nos valeurs et combattre le terrorisme.

bellegarde-poussieu-piquet-militaire-11-nov-2015

Après un rappel historique de l’année 1915, un hommage particulier a été rendu aux Casques Bleus pour le 70ème anniversaire de la création de l’ONU. Ne pas oublier ces militaires tombés au service de la Paix, dont de nombreux Français, fait partie du devoir de mémoire.

b-poussieu-enfants-marseillaise-11-nov-2015

Des applaudissements ont salué la Marseillaise chantée avec cœur par les enfants. Ils peuvent être fiers de leur prestation, très appréciée par les anciens combattants et toutes les personnes présentes. Merci aux enfants, merci aussi aux parents pour ce moment.
Toujours excellente, la musique de Jarcieu a clôturé la cérémonie.
Merci à toutes les personnes présentes, rendez-vous le 19 mars 2016.


Information pratique pour les anciens combattants :

Les personnes ayant participé à des Opex ont droit, sous certaines conditions, à la carte d’ancien combattant ou au titre de reconnaissance de la Nation. Pour tout renseignement, prendre contact avec Erick DECOMBIS, correspondant défense, par courriel au codefbp@orange.fr ou en mairie.


Cérémonie du 11 novembre 2014

L’église de Bellegarde-Poussieu était presque remplie pour assister à un événement très rare et unique dans le département de l’Isère, la bénédiction du nouveau drapeau acquis par la municipalité.
Après un émouvant discours de notre Maire Stéphanie Boisaubert, c’est dans une ambiance recueillie que le Père Bertrand de Courville a procédé à cette bénédiction du drapeau . benediction-du-nouveau-drapeau-de-bellegarde-poussieu La foule s’est ensuite rendue au monument aux morts pour la traditionnelle cérémonie. ceremonie-du-11-novemebre-bellegarde-poussieu-public Plus d’une centaine de personnes se pressaient autour du monument où un détachement de chasseurs alpins de Varces a rendu hommage aux morts de Bellegarde-Poussieu .
La fanfare de Jarcieu a interprété plusieurs morceaux de musique militaire et Madame le Maire s’est adressée aux nombreux Poussieurois et Poussieuroises présents avant le dépôt de la traditionnelle gerbe . ceremonie-du-11-novembre-2014-bellegarde-poussieu-les-officiels ceremonie-11-novembre-bellegarde-poussieu-le-piquet-dhonneur Un vin d’honneur a ensuite été servi dans la salle du conseil municipal où chacun a pu regarder et réfléchir devant tous les documents, photos et objets de cette guerre exposés dans la salle du conseil pendant cette semaine commémorative.


Extrait de l’intervention de Mme le Maire pour la bénédiction du drapeau ci-dessous

extraits-discours-benediction-du-drapeau


Le discours de Mme le Maire au monument aux morts est ci-dessous discours-monument-aux-morts

Bellegarde-Poussieu se souvient

Il y a 100 ans, le 2 août à 16 heures, le clocher de Bellegarde Poussieu faisait résonner le tocsin sur tout le village, pour annoncer la mobilisation générale. Dès les premières semaines de combat, onze hommes de notre village tombaient au champ d’honneur. Pour la seule journée du 30 août 1914, ils furent 3…
C’est la raison pour laquelle cette date fut retenue pour un rassemblement autour du Monument aux Morts, afin de nous souvenir de ces premiers hommes victimes de la grande guerre.
ceremonie-centenaire-guerre-14-18-a-bellegarde-poussieu Cette commémoration s’est faite en association avec le Souvenir Français qui commémorait les combats d’août 1914 en Lorraine : en effet, parmi les régiments engagés dans les batailles de Gerbeviller, de nombreux soldats étaient originaires de l’Isère, avec parmi eux des Poussieurois.
Cette commémoration s’est déroulée en présence d’Alain Naillon, porte drapeau de l’Association des Sous Officiers de Réserve de Vienne, de Jacky Renard, porte drapeau des Anciens Marins de Condrieu et de René Pras, porte drapeau des Anciens Combattants de Bellegarde-Poussieu.
Le verre de l’amitié permettait d’échanger sur les souvenirs laissés par ces courageux combattants.
image-de-tranchee


– * – * – * – * – * – * – * – * – * – *

Le samedi 1er août 1914, à 4 heures de l’après-midi, tous les clochers de France font entendre un sinistre tocsin.
C’est la mobilisation générale.
ordre-de-mobilisation Le même jour, l’Allemagne, avec une longueur d’avance, déclare la guerre à la Russie.
Ces événements font suite à l’assassinat d’un archiduc autrichien à Sarajevo, un mois plus tôt, le 28 juin 1914.
Cette guerre (que chacun espère courte… et victorieuse !) est le résultat de quelques folles journées de surenchères diplomatiques et militaires.
Raymond Poincaré, président de la République de 1913 à 1920, ordonne la mobilisation de 3 millions de réservistes et territoriaux de l’Armée de Terre et de l’Armée de Mer.
cest-la-mobilisation Le dimanche 2 août 1914, ces hommes rejoignent les 800 000 soldats déjà sous les drapeaux. Les Français sous le choc de l’annonce espèrent une guerre courte. Le départ de tous les hommes a des conséquences importantes sur le plan familial et économique, notamment pour les femmes qui doivent remplacer les hommes dans les travaux des champs, dans les usines et les divers emplois, tout en s’occupant de leur foyer et de leurs enfants.


La grande guerre vient de commencer !

Bibliothèque

Président : Michelle FOURNIER
27 impasse du Cotonnet
Tél : 06.08.69.08.93
La bibliothèque de Bellegarde-Poussieu est située dans le bâtiment de l’école, au rez de chaussée à droite.
bibliotheque
bibliotheque-de-bellegarde-poussieu Elle est ouverte :
-* Tous les mercredis de 16h30 à 17h30


Plus en période scolaire :
-* Le samedi de 10h à 11h30

-* Le 1er vendredi du mois de 18 à 19h00
bibliotheque-bellegarde-poussieu-2

Coupe Affouagère

Coupe affouagère ou affouage :

L’affouage est la possibilité donnée par le Code forestier à un conseil municipal, pour que celui-ci réserve une partie des bois de la forêt communale pour l’usage domestique des habitants.
Le mot “affouage” date du XIIIeme siècle et vient du verbe d’ancien français “affouer” = chauffer, lui-même du latin “affocare”.
Bien que le mot affouage soit souvent utilisé comme synonyme de bois de chauffage, il fait référence à un mode bien particulier de mobilisation des bois propre aux forêts communales
.
foret-taravas-de-bellegarde-poussieu Sur notre commune nous avons la chance d’avoir une belle forêt, TARAVAS . Elle est gérée par le syndicat de gestion de Taravas et Champuis .
Les habitants de Bellegarde-Poussieu, Moissieu et Pact ont la possibilité de profiter tous les ans de coupes de bois dans la forêt de Taravas . -* Il faut s’inscrire en mairie au mois de novembre . -* Un tirage au sort des lots est effectué en décembre . -* Les coupes doivent être faites durant 4 week-ends de la mi-janvier à février suivant la réglementation d’exploitation remise à chaque affouagiste. -* Le bois est retiré entre le 1er juin et le 31 août .
Il ne faut pas oublier que la coupe de bois est un travail dangereux qu’il vaut mieux effectuer en équipe tout en respectant les règles de sécurité.


COUPE 2017 / 2018

Informations ICI

Citoyenneté et civisme

Il est important que chaque poussieurois soit sensible au respect de l’environnement et des règles de vie qui permettent de maintenir des relations de bon voisinage. Car la courtoisie améliore la qualité de vie de chacun.

Voici quelques règles et conseils qui permettront de mieux vivre tous ensemble !

1- Animaux :

Les gênes occasionnées par nos amis à quatre pattes sont multiples : bruits intempestifs, réactions de peur, divagations sur la voie publique.
Pour apprécier pleinement la compagnie de nos animaux domestiques, nous vous rappelons que chaque propriétaire est entièrement responsable de son animal, des accidents et dégâts que celui-ci peut provoquer.

chien-en-laisse
De plus, il est interdit de laisser divaguer un animal domestique (article L.211-19-1 du Code rural). Le chien est considéré comme en état de divagation lorsqu’il n’est plus sous la surveillance effective de son maître, se trouve hors de portée de voix de celui-ci ou de tout autre instrument sonore permettant son rappel ou s’il est éloigné de son propriétaire d’une distance dépassant cent mètres (article L.211-23 du Code rural).

Lire la réglementation sur les chiens dangereux dans vie quotidienne : page environnement

2- Bruits :
Nuisances sonores : arrêté préfectoral n°97-5126- article 1 « Tout bruit de nature à porter atteinte à la tranquillité du voisinage ou à la santé de l’homme, par sa durée, sa répétition ou son intensité, causé sans nécessité ou dû à un défaut de précaution, est INTERDIT, DE JOUR COMME DE NUIT. »
Les cris d’animaux, notamment des chiens, dont la durée, la répétition ou l’intensité sont de nature à porter atteinte à la tranquillité publique, aussi bien le jour que la nuit, provoque une gêne de voisinage. Les personnes qui ont des animaux ou qui en ont la garde, veilleront à ce qu’ils ne provoquent pas de nuisance sonore.

tondeuse
Travaux de bricolage : arrêté préfectoral n°97-5126- article 9 « Les travaux de bricolage et de jardinage utilisant des appareils susceptibles de causer une gêne pour le voisinage en raison de leur intensité sonore tels que tondeuse à gazon, motoculteur, tronçonneuse, perceuse, raboteuse ou scie, ne sont autorisés qu’aux horaires suivants :

  • Les jours ouvrables de 8h30 à 12h et de 14h30 à 19h30,
  • les samedis de 9h à 12h et de 15h à 19h,
  • les dimanches et jours fériés uniquement de 10h à 12h. 

3- Brûlage des déchets verts
Le Règlement Sanitaire Départemental interdit l’élimination par brûlage de tous les déchets, dont les déchets verts de tonte des pelouses, de taille des haies et plus généralement tous les déchets issus de l’entretien des jardins.

dechets-verts
L’entretien d’un jardin particulier génère en moyenne 160 kilos de déchets verts par personne et par an. 9% des foyers les brûlent, ce qui fait près d’un million de tonnes de déchets verts brûlés à l’air libre. Cette action est source d’émission importante de substances polluantes, gaz et particules.
C’est pourquoi elle est strictement interdite par arrêté préfectoral, et réservé aux exploitants agricoles, dans le cadre stricte de leur activité professionnel.
Si le brûlage des déchets verts est interdit, il en va de même pour les ordures ménagères et tous autres déchets ou matériels.
Les poubelles sont à votre disposition, de même que les points d’apport volontaire pour le tri, et les deux déchèteries de Beaurepaire et Montseveroux. Nous vous rappelons que pour les particuliers, les passages en déchèterie sont illimités.
(Insérer les horaires)
Points d’apport volontaire : le comportement de certains usagers transforment nos points propres en véritables tas d’immondices. Cela n’est pas tolérable, il en va de la santé de chacun. Pour rappel, le dépôt « sauvage » d’ordures ménagères est sanctionné par une amende de 75 €.

4- Entretenez votre jardin au naturel !
Jardiniers amateurs et professionnels, il appartient à chacun de préserver santé et environnement.
Les désherbants et autres pesticides ont un effet néfaste avéré pour l’environnement et la santé, ils influent sur la qualité de l’air, réduisent la fertilité des sols et contaminent les nappes phréatiques, sources d’eau potable.

zeo-pesticide
Les communes s’engagent dans la démarche « ZERO PHYTO » les unes après les autres, et Bellegarde-Poussieu n’est pas en reste. C’est pourquoi les herbes folles, ou mauvaises réapparaissent dans le village. Un plan de désherbage communal va être mis en place, la tonte ne sera plus systématique.
Ce que la commune fait, chacun peut le faire aussi, pour son bien-être et celui de tous. Ainsi, les premières actions peuvent être :
Enlever à la main les mauvaises herbes, pailler le pied des arbres et arbustes, privilégier des plantes couvre-sols pour limiter la repousse des plantes indésirables, composter les déchets.
Avec l’intervention de tous, particuliers, professionnels et commune, la biodiversité reprendra ses droits, les terrains appauvris par les traitements agressifs retrouveront leur fertilité.

5- Espèces invasives et nuisibles :
 La chenille processionnaire du pin est susceptible d’émettre des agents pathogènes à l’origine de réactions cutanées, oculaires et internes, par contact direct ou aéroporté. De plus, cette attaque parasitaire entraîne, à plus ou moins brève échéance, la mort de l’arbre colonisé.

chenilles
Un arrêté municipal a été pris, afin de préserver la santé publique et la protection des végétaux :
Il convient donc de supprimer et détruire les cocons, de préférence par piégeage avec incinération ou tout autre moyen adapté.
Cette lutte est obligatoire, de façon permanente dès l’apparition de ces nuisibles, quel que soit le stade de leur développement et quels que soient les végétaux ou autres objets sur lesquels ils sont détectés.
Un traitement annuel préventif à la formation de ces cocons devra être mis en œuvre sur les végétaux susceptibles d’être colonisés, entre le début du mois de septembre et le milieu du mois d’octobre.

Informations complémentaires dans vie quotidienne : page environnement

  La pyrale du buis a fait de gros dégâts l’été dernier, elle est toujours là. Les chenilles de ce petit papillon originaire d’Asie, ont le gros défaut, pour nous, de ne pas avoir de prédateur en Europe.

pirale-du-buis
Elles raffolent du buis, et dévorent consciencieusement toutes les feuilles.
On peut donc passer de longues heures à examiner nos buis, pour en retirer les chenilles une à une, ou bien appliquer un traitement BIO à base de Bacillus Thuringiensis. Cet insecticide bio n’agit que sur la pyrale, qu’il élimine par contact et ingestion. Il est en revanche respectueux des pollinisateurs.

Informations complémentaires dans vie quotidienne : page environnement

 L’ambroisie fait son retour, comme chaque année ….

ambroissie

Cette plante est toujours aussi gênante pour les personnes allergiques, il convient donc de la traquer : arracher les plants ou les couper, afin de l’empêcher de fleurir et de se multiplier.

Informations complémentaires dans vie quotidienne : page environnement