bibliothèque

<centerBIBLIOTHEQUE
Président: Michelle FOURNIER
27 impasse du Cotonnet
Tél: 06.08.69.08.93
bibliotheque
Horaires d’ouverture:

  • horaire d’ouverture au public
    Tous les mercredis de 16h30 à 17h30
  • au cours de l’année scolaire:
    Le premier vendredi du mois de 18h00 à 19h00
    les samedis de 10h00 à 11h30

    <retour|>

Ramassage des ordures ménagères

Ramassage des ordures ménagères

La Communauté de Communes a la compétence collecte et traitement des déchets ménagers. Elle délègue le traitement des déchets au S.I.C.T.O.M. (Syndicat mixte de Traitement des Ordures Ménagères ;www.sictom-bievre.fr ).
Le vice-Président chargé de la commission environnement est Madame Claude NICAISE.
Le S.I.C.T.O.M.  gère le centre d’enfouissement technique de Penol où sont acheminés les déchets ménagers, une partie des déchets récupérés sur les déchèteries, ainsi que l’ensemble de la filière du tri sélectif. Cette dernière est composée de l’ensemble des points d’apport volontaires (47 sur le Territoire de Beaurepaire) et du centre de tri de Penol. Déchets ménagers : Depuis le 1er janvier 2011, les ordures ménagères sont collectées par l’entreprise SERNED.
Jours de collecte  : Toutes les 2 semaines, les mardis semaines impaires, voir image ci-dessus.

redevance-2016

Retour à la page précédente

La composition des commissions

Composition des commissions

location salles et matériel

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Sou des écoles

site-sou-des-ecoles

Le sou des écoles de Bellegarde Poussieu est une association de loi 1901 animée par des parents bénévoles.

L’association finance les activités liées aux projets pédagogiques du corps enseignant en organisant des manifestations.

Tout au long de l’année, le Sou organise des manifestations pour collecter des fonds.
bureau-sou-des-ecoles
Composition du bureau 2013/2014

  • Président : Naïm Chérouana
  • Vice-Présidente : Ingrid Michel-Perroud
  • Secrétaire : Marielle Fongarland
  • Secrétaire adjoint : Céline Fredout
  • Trésorier : Marie Jo Omer
  • Trésorier-adjoint : Clémence Giraud-Jacquignon
  • Responsable communication : Marielle Viviers
  • Membres : Marie Laure Boen, Amandine Darini, Christelle Marion-Martinez, Noëlie Nicoud, Sabrina SAADI, Mélanie Vivier

Lien vers le site Internet >> cliquez ICI


location boulodrome

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

Environnement Pyrale du BUIS

La PYRALE du BUIS

pyrale-du-buis

Infos mars 2017

Des moyens de prévention et de lutte existent :
? Observer attentivement les buis jusqu’au cœur pour repérer les premières attaques
? Traiter au Bt en présence de jeunes chenilles
? Installer des pièges à phéromones pour suivre les pics de reproduction (jusqu’à 4 générations/an)
? Lutter mécaniquement tout au long de l’année
Pour plus de renseignements, contacter :Fabienne CARTERON- 04 57 08 76 00
http://www.fredonra.com/collectivit…


La pyrale du buis est une chenille extrêmement vorace qui mène à la défoliation totale et rapide des buis.
pyrale-du-buis-chenille


Chenille de la pyrale

Les chenilles ne sont pas urticantes mais elles dévorent le feuillage, s’attaquent à l’écorce verte et laissent derrière elles des fils de soie. De plus, elles commencent par s’attaquer à l’intérieur du buis, ce qui rend la détection parfois tardive et donc difficile à contrôler.
Les attaques ont lieu à partir du 15 avril.
Il est conseillé aux détenteurs de ces végétaux d’avoir une surveillance accrue de leurs arbustes en effectuant un contrôle visuel chaque semaine afin d’agir dès l’apparition des premiers insectes.
Traitement bio avec Bacillus thuringiensis que l’on trouve dans les agri ou jardineries (10/15€). traiter plutôt le soir, à refaire en cas de pluie.

pyrale-du-buis-papillon

papillon de la pyrale

bourse pôle petite enfance

Le pôle Petite Enfance de Beaurepaire organise une bourse solidaire de vêtements, jouets et puériculture pour les 0-6 ans.

  • Cet évènement aura lieu le samedi 1er octobre de 9h à 13h au pôle petite Enfance.
  • L’emplacement est gratuit et les prix de vente sont fixes pour tous les vendeurs.
  • Si vous souhaitez y participer, il est nécessaire de vous inscrire avant le 16 septembre par téléphone au 04 74 79 77 97 et nous faire parvenir le bulletin d’engagement ci-joint rempli et signé.
  • Vous trouverez également le barème des prix en pièce jointe.
  • Le nombre de places étant limité, les inscriptions seront prises par ordre d’arrivée des réservations.
  • En cas de mauvais temps la bourse sera annulée.
  • Nous ne fournissons pas les tables, chaises…

renseignements et inscription cliquez ICI

bourse-petite-enfance

portage des repas

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipisicing elit, sed do eiusmod tempor incididunt ut labore et dolore magna aliqua. Ut enim ad minim veniam, quis nostrud exercitation ullamco laboris nisi ut aliquip ex ea commodo consequat. Duis aute irure dolor in reprehenderit in voluptate velit esse cillum dolore eu fugiat nulla pariatur. Excepteur sint occaecat cupidatat non proident, sunt in culpa qui officia deserunt mollit anim id est laborum.

école de musique Beaurepaire

Inscriptions à l’école de musique intercommunale

ecole-de-musique

L’école de musique Manu Dibango propose un enseignement incluant différents cours complémentaires : la formation musicale, l’apprentissage d’un instrument (flûte traversière, clarinette, saxophone, trompette, trombone, tuba, percussions, piano, guitare) et la pratique collective (participation à un ensemble et/ou orchestre).

Vous pouvez aussi intégrer un cursus musique actuelle (jazz, rock, pop..) avec un travail plus collectif. On trouvera alors la possibilité de pratiquer des instruments comme la guitare électrique, la basse, la batterie, les percussions, le chant, les claviers…

Tous ces enseignements sont dispensés par des professeurs tous musiciens professionnels.

L’école est ouverte de 5 à 115 ans !! quelque soit l’expérience de chacun.

Les cours sont donnés à Beaurepaire et à Jarcieu.

Si vous êtes intéressés pour vous inscrire les inscriptions sont :

  • le mardi 8 septembre de 16h à 19h
  • le mercredi 9 septembre de 13h à 16h
  • le jeudi 10 septembre de 16h à 19h

    à l’école de musique intercommunale, 34 avenue Jean Jaurès à Beaurepaire.
    Pour tous renseignements, contactez le directeur Mr Sylvain ELISSONDE
    Tél : 04 74 84 73 21
    e-mail : mailto: ecole.musique@territoire-de-beaurepaire.fr

Pour info sur le site de la CCTB : il y a aussi les tarifs pour 2015-2016.

alerte POLLUTION

 Bulletin de vigilance pollution 01 décembre 2015 
DISPOSITIF PREFECTORAL VIGILANCE POLLUTION
République Française Dispositif préfectoral activé
 
Bassin Lyon Nord-Isère Niveau d’information Particules PM10

Les conditions anticycloniques propices à une forte stabilité atmosphérique, notamment sur le bassin lyonnais, contribuent à une accumulation des particules émises par le trafic routier et le chauffage individuel au bois. Le dispositif préfectoral de gestion des épisodes pollués est activé en ce mardi 1er décembre dans le bassin lyonnais Nord Isère. Mercredi 2 décembre, la dégradation de la qualité de l’air se poursuit. Le dispositif restera encore activé sur le bassin lyonnais Nord-Isère et la qualité de l’air des autres zones urbaines de la région devrait se dégrader sans toutefois atteindre les seuils d’activation du dispositif. Jeudi 3 décembre, il n’est pas prévu d’amélioration. 

RECOMMANDATIONS SANITAIRES

Territoires au niveau d’information :
 Populations vulnérables ou sensibles :
 Limitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 17h-20h) ;
 Limitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur ;
 En cas de symptômes ou d’inquiétudes, prenez conseil auprès de votre pharmacien ou de votre médecin. 
 Population générale : il n’est pas nécessaire de modifier les activités habituelles.
Territoires au niveau d’alerte :
 Populations vulnérables ou sensibles :
 Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe (7h-10h / 17h-20h) ;
 Evitez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur ;
 Reportez les activités qui demandent le plus d’effort ;
 En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations) :
 Prenez conseil auprès de de votre pharmacien ou de votre médecin ;
 Prenez conseil auprès de de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté le cas échéant ;
 Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort. 
 Population générale :
 En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de de votre pharmacien ou de votre médecin.
 Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions) ;
Populations vulnérables : femmes enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques.
Populations sensibles : personnes se reconnaissant comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).
Pour connaître le détail des recommandations, consultez l’arrêté ministériel du 20 août 2014
RECOMMANDATIONS COMPORTEMENTALES (visant à réduire les émissions de polluants)
IMPORTANT : Pour les territoires en niveau d’alerte, à ces recommandations viennent s’ajouter ou se substituer des actions contraignantes, dont le respect est obligatoire. Consultez la préfecture de votre département pour connaitre ces mesures.
Recommandations à l’ensemble de la population
 Arrêter d’utiliser les foyers ouverts d’appoint, les appareils de chauffage au bois d’appoint de type inserts, poêles, chaudières installés avant 2000 et les groupes électrogènes
 Maîtriser la température de son logement (chauffer sans excéder 19°C)
 Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille, haie,…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile,…)
 Utiliser les modes de transport permettant de limiter le plus possible les émissions de polluants : vélo, transports en commun, co-voiturage… Pour les entreprises, adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail
 S’abstenir de circuler avec un véhicule de norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route)
 Eviter la conduite agressive, l’usage de la climatisation ; entretenir régulièrement son véhicule
 Abaisser sa vitesse de 20 km/h sur les voies pour lesquelles la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 90km/h
RAPPEL : il est interdit de brûler des déchets verts.
Recommandations aux collectivités territoriales et autorités organisatrices des transports
 Maîtriser la température dans les bâtiments (chauffer sans excéder 19°C)
 Pour les travaux d’entretien ou de nettoyage, éviter d’utiliser des outils non électriques (tondeuses, taille, haie,…) ainsi que des solvants organiques (white-spirit, peinture, vernis décoratifs, produits de retouche automobile,…)
 Promouvoir l’humidification, l’arrosage ou toute autre technique rendant les poussières moins volatiles, notamment aux abords des voiries et lors des chantiers ; réduire l’activité des chantiers générateurs de poussières
 Développer les pratiques de mobilité les moins polluantes : co-voiturage, transports en commun ; adapter les horaires de travail, faciliter le télétravail ; faciliter l’utilisation des parkings relais et transports en communs associés
 Faire en sorte d’éviter la circulation des classes de véhicules les plus polluants (norme inférieure ou égale à EURO 3 et/ou dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er janvier 2006 (hormis les véhicules d’intérêt général visés à l’article R 311-1 du code de la route)
 Sensibiliser la population aux effets négatifs sur la consommation et les émissions de polluants d’une conduite agressive des véhicules et de l’usage de la climatisation, ainsi qu’à l’intérêt d’une maintenance régulière du véhicule
 Rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel
 Pratiquer les tarifs les plus attractifs pour l’usage des transports les moins polluants (vélos, transports en commun, véhicules électriques,…)
Recommandations aux agriculteurs
 Reporter l’écobuage ou pratiquer le broyage
 Suspendre les opérations de brûlage à l’air libre de sous-produits agricoles
Recommandations aux industriels
 Mettre en œuvre des dispositions de nature à réduire les rejets atmosphériques, voire réduire l’activité
 Reporter certaines opérations émettrices de particules et oxydes d’azote à la fin de l’épisode de pollution
 Reporter le démarrage d’unités à la fin de l’épisode de pollution
 Mettre en fonctionnement, lorsqu’ils existent, des systèmes de dépollution renforcés durant l’épisode de pollution
 Réduire l’activité des chantiers générateurs de poussières et mettre en place des mesures compensatoires (arrosage)
 Réduire l’utilisation des groupes électrogènes

petite enfance contrat 2017

Le pôle petite enfance intercommunal recherche un contrat d’avenir à 35 heures/semaine à partir du 12 mai 2017 et pour 3 ans.

Les conditions d’éligibilités pour un contrat d’avenir sont les suivants :

 Être âgé de 16 à 25 ans (jusqu’à 30 ans pour les travailleurs handicapés),
 
 être sans emploi et avoir recherché un travail au moins 6 mois au cours des 12 derniers mois (la durée peut être inférieure à 6 mois si une situation le justifie),
 
 avoir un niveau de formation inférieur au baccalauréat. le CAP petite enfance est exigée pour le pôle.

Contacter Aurélie CARCEL, Directrice au 04 74 79 77 97 ou aurelie.carcel@leolagrange.org.

eau et assainissement

Syndicat des eaux

site-syndicat-des-eaux-dolon-vareze
Le Syndicat Intercommunal des Eaux Dolon Varèze a été créé en 2001 pour regrouper et fédérer les trois compétences « eau potable » ; « assainissement collectif » et « service public d’assainissement non collectif » de 20 communes adhérentes.

Le Syndicat assure donc en régie directe l’exploitation de ces services ainsi que les investissements indispensables au renouvellement et à la modernisation des infrastructures.

Le Syndicat Intercommunal des Eaux Dolon Varèze (S.I.E.D.V.) est un Etablissement Public de Coopération Intercommunal (EPCI) auquel les communes adhérentes ont transféré les compétences suivantes :

  • Service eau potable : production et distribution de l’eau potable ;
  • Service assainissement collectif : collecte et traitement des eaux usées ;
  • S.P.A.N.C. (Service Public d’Assainissement Non Collectif) : contrôle des installations d’assainissement non collectif.

    Ces trois services sont des compétences obligatoires pour chaque commune en France.

    Les communes adhérentes ayant transféré ces compétences ; c’est le Syndicat Intercommunal des Eaux Dolon Varèze qui est l’autorité organisatrice des services publics d’eau et d’assainissement sur son territoire.



    Lien vers le site du Syndicat des eaux >> cliquez ICI